imageL'Assurance retraite a pour objectif de développer les ateliers de prévention créés sur les thématiques du bien vieillir et d'en faciliter l'accès aux retraités fragilisés. Pour mener à bien cette mission, l'Assurance retraite travaille en partenariat avec des acteurs nationaux et locaux, et en coordination régionale avec la MSA et le RSI.

 

 

La détection des publics fragilisés pour un ciblage des interventions

Dans le cadre du plan de préservation de l'autonomie des personnes âgées, l'Assurance retraite et l'Assurance maladie ont engagé une démarche visant à doter chaque caisse régionale d'un observatoire des fragilités permettant, par un croisement des données disponibles, de repérer les situations à risques. Cet outil vise à cibler les interventions vers les personnes les plus fragiles et les plus éloignées des parcours de prévention.

 

 

Une promotion des initiatives locales de prévention

Toujours en partenariat avec l'Assurance maladie et dans le cadre du plan de préservation de l'autonomie des personnes âgées, l'Assurance retraite accompagne les caisses régionales dans la structuration de l'offre locale de prévention. Le but est de promouvoir des actions de prévention référencées qui répondent à des critères reconnus par les deux branches.

 

 

Une coordination régionale avec la MSA et le RSI pour mutualiser les initiatives

En complément des partenariats avec les acteurs locaux de la prévention, certaines régions ont vu la constitution de groupements associant les trois régimes de sécurité sociale dans le pilotage et l'animation d'actions collectives de prévention de la perte d'autonomie.

Ces regroupements se sont opérés autour de structures juridiques différentes (Groupements de coopération sociale et médico-sociale,